Dans un article en page 4 du journal Le Parisien - Aujourd'hui en France consacré aux militants MoDem, le GRID est évoqué dans une colonne.

« Preuve supplémentaire de la frustration militante : un think thank baptisé Groupe d'innovation démocratique conteste sur Facebook à Bayrou la légitimité de produire seul les idées. "Les militants ne sont pas une marchandise. Ils veulent peser sur les orientations. Le monde est devenu trop complexe pour que l'on se contente de la synthèse d'un seul homme", peut-on lire. Ou : "La perspective d'un rapprochement avec le PS, si on n'a pas de programme, revient à une subordination désespérante". »