Nous avions pu tous nous rendre compte que pratiquement RIEN des riches et nombreuses contributions produites n’avait été retenu ! Et on sait avec quelle réussite aux élections !! 


Alors aujourd’hui… avant de continuer, nous voulons savoir si nous serons traités de la même façon, avec autant de désinvolture ?
Quelles promesses nous fera-t-on pour que nous ayons envie de continuer à travailler… Éviter de perdre notre temps pour rien, comme lors des européennes ? 

Il faut éclaircir cela de toute urgence, nous ne pouvons être un alibi...

En même temps, nous souhaitons savoir de quelle manière les adhérents pourront se prononcer sur le projet proposé lors du congrès d’ARRAS. Le simulacre de vote en assemblée n'est pas réenvisageable, nous avons déjà donné!
Un vote électronique est il en préparation ? Quand aurons nous les textes à amender?
Quel gâchis de ne pas laisser les commissions produire..Au vu de la richesse des participants de leurs qualités, humaines et professionnelles autant que des expertises produites et du foisonnement d'idées... ce serait un vrai gachis
Y aura t il des pouvoirs pour ceux qui ne peuvent se payer un tel déplacement (nous y reviendrons) etc…


Il faudra cette fois être clairs… Nous n’en attendons pas moins de nos instances nationales, qui ont été dans cette optique là renforcées et renouvelées !

Patricia Gallerneau