*        *        *

Chers amis,

Depuis notre rendez-vous d'Angers au centre des congrés, j'ai porté devant vous une ligne politique qui me semblait la plus favorable à nos idées et à notre mouvement :
    - Retrouver l'esprit de 2007,
    - Rassembler les centristes, les démocrates et les écologistes indépendants,
    - Defendre notre indépendance au 1er et second tour, en dépassant la barre des 10% par ce rassemblement,
    - Porter un projet Régional ligérien fort, identifiant notre mouvement.

Je me suis impliqué totalement dans cette construction. D'autres ont choisi la destruction, l'anathéme, les procés d'intention, les guerres de personnes, allant même jusqu'à remettre en cause des régles démocratiques (qu'on peut dènoncer certes mais) avec lesquelles ils ont postulé! Un candidat, en particulier,  a eut un rôle dévastateur pour notre mouvement régional et souvent emprunt de mauvaise foi.

L'esprit de 2007 m'a contraint à ne pas répondre, mais aussi à m'interroger sur notre capacité à ne pas regarder derriére nous, à ne pas tomber dans les jeux d'étiquettes. J'ai cherché à entrainer notre équipe vers l'avant!

Le rassemblement! Pour lequel je me suis investi totalement, tendant la main, écoutant, rencontrant, proposant,...
Cap 21 "officiel" a choisi de s'écarter du MODEM dans de nombreuses régions, y compris chez nous. Je le regrette, et sais que nous pourrons travailler avec certains d'entre eux. Je les en remercie d'avance.
Les écologistes indépendants, nous ont confirmé l'accord hier soir. C'est une excellente nouvelle car le Développement Durable doit être au coeur de nos préoccupations.
Enfin l'Alliance Centriste, pour laquelle nous n'avons pas reçu d'engagement ferme d'un maintien au second tour. Dans ces conditions, le partenariat n'était pas possible. J'en ai informé Jean ARTHUIS aprés avoir échangé avec l'ensemble des fédérations.

De fait, si nous voulons des élus, et c'est l'interet voire même la survie de notre mouvement  d'en avoir, il va falloir négocier au second tour...avec la gauche! Je ne me sens pas intellectuellement et politiquement en capacité de le faire à ce jour. Je croyais fermement que nous dépasserions les 10% et qu'ainsi nous aurions des élus sur cette ligne d'indépendance.

J'ai vu aussi durant mon temps d'échange avec toutes les fédérations combien il était nécessaire de dépasser certaines querelles souvent stériles.. Il nous faut nous ressaisir . ll nous faut un "CANDIDAT de SYNTHESE, NEUF", que le mouvement devra soutenir pleinement, avec un esprit d'équipe!

C'est pourquoi j'ai annoncé hier soir à l'U.R. et à François BAYROU ce matin que j'ai choisi de retirer ma candidature afin de favoriser un candidat en phase avec cette ligne politique. J'ai voulu le faire avant le vote des militants, par honneteté pour moi, pour le MODEM et pour vous. Imaginez la complexité de la situation dans le cas contraire.

Je m'en excuse auprés de tous ceux qui ont soutenu ma démarche, et de tous ceux qui se sont investis.Je les remercie .
J’ espère aussi que ce retrait sera un électrochoc pour tous afin que le mouvement dans son ensemble se retrouve derrière celui qui sera désigné.


Amitiés. Bonnes fêtes de fin d'année. A bientôt

Laurent Gerault

Photo : neststupidequelastupidite.blogourt.fr