Mot-clé - Congrès d’Arras

RSS Fil des billets - RSS Fil des commentaires

13déc.

Pourquoi rejeter l'offre de Ségolène Royal ?

Le congrès programmatique qui vient de se dérouler à Arras a marqué de nombreux progrès pour le MoDem parmi lesquels, et non des moindres, un plus large public d’adhérents épaulés par un plus large public de responsables nationaux a développé une plus large coopération pour une plus vaste conquête. Au fond, le MoDem se veut une famille politique non pas plurielle mais pluraliste.
Dès lors, rejeter l’offre de Ségolène Royal pose question.

Certes, cette proposition de la dame du Poitou est purement politicienne, puisqu'elle a besoin de survivre dans un PS où elle n’a plus le même pouvoir qu’auparavant. Certes, le fait qu’elle contacte directement les candidats MoDem en Poitou-Charente n’arrange pas les choses, surtout sachant le refus que François Bayrou lui a signifié depuis des semaines.

Mais la candidate vaincue de 2007 draine encore pas mal de voix. Ensuite, elle n’est pas un parti, elle n’engage qu’elle-même, c’est un point extrêmement important puisque dans ce cas, il peut ne pas être question d’alliance mais simplement de dialogue. En outre et plus encore, il va falloir que François Bayrou donne vie à l’offre publique de dialogue qu’il a lancée cet été à la Grande Motte, anticipée par la visite de Marielle de Sarnez aux leaders du camp qui se dit progressiste.

Fermer la porte au nez de Marie-Ségo est contraire à cette offre publique de dialogue, tandis qu’il n’est pas possible non plus d’accepter l’offre de 5 sièges sur la liste PS de Poitou-Charentes. Les adhérents et les candidats ont raison de vouloir se présenter en purs MoDem, c’est ce que nous leur souhaitons tous, mais
ne peuvent-ils garder leur identité politique en discutant d’autres voies de rapprochements ?

Lire la suite

04déc.

Arras 2009 : note d'orientation du GRID

Cliquez ici pour télécharger la note d'orientation du GRID

Ceci est l’ébauche d’une vision à 10 ans du projet de société dessinée au GRID.

Si vous souhaitez contribuer et participer à ce travail collaboratif, envoyez un email à l’adresse suivante : contact[at]legrid.fr .

 

26oct.

Le MoDem revient à l’esprit de 2007 : il était temps

Par Christian Delom, Conseiller national

J’ai participé comme mes collègues au dernier conseil national de notre mouvement.

Voici les conclusions que je peux en tirer.

•    Côté projet, le compte n’y est pas encore.
•    Côté politique le réalisme revient.
•    Côté avenir, nous avons besoin plus que jamais d’une vision

Côté projet, le compte n’y est pas encore.

Un document de synthèse produit par le siège a été distribué à l’entrée de la séance.  

Le préambule de François Bayrou est réussi, enfin il n’est plus question d’avoir l’œil rivé sur le rétroviseur mais de s’intéresser au quotidien et  à l’avenir de nos concitoyens.

Le chapitre sur les valeurs est également prometteur.

Le côté rassurant est de voir écrit sur toutes les pages « document de travail ».  Le côté moins rassurant est d’entendre des collègues congratuler les auteurs sur la qualité du document alors même que nous n’avions matériellement pas eu le temps de le lire. Cirer les pompes est un métier bien rodé, mais, « chers amis », vous vous trompez de siècle, de combat et d’objectif. Faire plaisir au Prince, ce ne doit pas être un comportement démocrate, non ? D’ailleurs faut-il un prince ou un garant de la Démocratie et de la cohésion nationale ? Pour moi c’est tranché.

Il reste beaucoup de travail, si quelques points solides sont fixés, d’autres manquent encore. Les « plumes » officielles se contentent de bonnes généralités … pour l’instant. C’est pourquoi il faut se mobiliser.

Le travail des commissions, très dense, riche d’intéressantes innovations, manque à l’appel. Pourquoi ? Nos militants foisonnent d’idées. Les contributions des commissions sont plus travaillées, plus partagées, plus riches. Il faut impérativement s’en servir.

Lire la suite

26oct.

Primaires : ce que souhaitent les militants

Les chiffres sont les suivants :
  • 200 militants ont signé une pétition pour la tenue de primaires sur le site mesopinions.com ;
  • 379 autres se sont affichés comme voulant « Participer » à des primaires (événement Facebook) ;
  • 561 se sont affichés comme « Peut-être » favorables à des primaires.
Soit au total près de 1000 militants.

C’est à la fois peu et beaucoup. Peu en regard du nombre de nos adhérents à jour de cotisations (entre 15 000 et 16 000), beaucoup compte tenu de la proximité des régionales (et la crainte de ne pas être investi) ; beaucoup compte-tenu du fait que Facebook ne couvre qu’une fraction de nos militants.

Par ailleurs, nous avons réalisé un sondage sur ce même site, pour savoir si les militants étaient favorables ou non aux primaires.

Choix   
Pourcentage Vote(s)
pour 46.94 % 238
contre 51.08 % 259
abst 1.97 % 10
Nombre de votes : 507

Sondage réalisé entre le Vendredi 2 octobre 2009 et le dimanche 25 octobre 2009, sur les internautes visitant www.legrid.fr

Clairement, la volonté d’un grand nombre est que les militants soient consultés et associés à la constitution des listes. Une courte majorité se détache en faveur de la non tenue de primaires dans le sondage.

Les deux ne sont contradictoires qu’en surface.

Lire la suite

23oct.

Commissions : De mauvaises nouvelles à la queue leu leu…

Allons le lundi c’est déjà pas gagné pour le moral mais aujourd’hui c’est le bouquet !

D’abord la victoire de David Douillet comme sur un tatami ! Enfin un peu juste ! 52% c’est pas top ! Lorsqu’on sait sa notoriété et le poids de l’UMP derrière…c’est juste, très juste, Nicolas !!

Mais ce qui me chiffonne surtout, c’est que j'aurais aimé lire des consignes de vote logiques avec nos positions politiques, de la part de notre ami candidat du MODEM, Richard Bertrand ! Il a refusé de se prononcer !! (Voir ici son blog

Pourquoi? N’a-t-on pas dit que nous étions contre la politique T’Sarkozyste néfaste pour notre pays ? Nous ne travaillons pas à en réduire la nocivité, en restant insipides et pétochards !! Bertrand Richard à mon grand désespoir n’a pas donné de consignes de vote ! Quelle inconstance dans notre stratégie d’opposants la politique du Château ! Nous devions prendre part à ce débat en appelant à voter pour le candidat qui avait le plus de probabilité de se battre contre cette politique là !! Énorme déception chez les militants Modem ce dimanche...

On manque de courage... on zigzague…
 

Autre mauvaise nouvelle !

Nous venons d’être informés après des mois et des mois de contributions au sein des commissions démocrates menées par Madame Lepage que celle-ci laisse la main… à Robert Rochefort. Bienvenue à Robert que beaucoup apprécient !

Mais je veux raconter en plus, que vendredi dernier 16 octobre nous avons été convoqués en urgence à Paris par François Bayrou pour une journée de travail des commissions démocrates en préparation du Congrès d’Arras en décembre. toutes affaires cessantes ce qui n'est pas sans poser problème professionnels à certains d'entre nous...Et  Corinne Lepage en charge des commissions ni consultée, ni prévenue ??? 


Donc à la surprise générale nous avons été "reçus" par Marielle de Sarnez, et avons appris que nous travaillerions désormais sous la direction de Robert Rochefort et que des « plumes » avaient été désignées pour la rédaction du projet et la préparation des travaux d’Arras. 

Et là on s’aperçoit que certaines de ces plumes.... sont les mêmes personnes qui ont été chargées de nos travaux lors des européennes !!!

Lire la suite

- page 1 de 2