26oct.

Le MoDem revient à l’esprit de 2007 : il était temps

Par Christian Delom, Conseiller national

J’ai participé comme mes collègues au dernier conseil national de notre mouvement.

Voici les conclusions que je peux en tirer.

•    Côté projet, le compte n’y est pas encore.
•    Côté politique le réalisme revient.
•    Côté avenir, nous avons besoin plus que jamais d’une vision

Côté projet, le compte n’y est pas encore.

Un document de synthèse produit par le siège a été distribué à l’entrée de la séance.  

Le préambule de François Bayrou est réussi, enfin il n’est plus question d’avoir l’œil rivé sur le rétroviseur mais de s’intéresser au quotidien et  à l’avenir de nos concitoyens.

Le chapitre sur les valeurs est également prometteur.

Le côté rassurant est de voir écrit sur toutes les pages « document de travail ».  Le côté moins rassurant est d’entendre des collègues congratuler les auteurs sur la qualité du document alors même que nous n’avions matériellement pas eu le temps de le lire. Cirer les pompes est un métier bien rodé, mais, « chers amis », vous vous trompez de siècle, de combat et d’objectif. Faire plaisir au Prince, ce ne doit pas être un comportement démocrate, non ? D’ailleurs faut-il un prince ou un garant de la Démocratie et de la cohésion nationale ? Pour moi c’est tranché.

Il reste beaucoup de travail, si quelques points solides sont fixés, d’autres manquent encore. Les « plumes » officielles se contentent de bonnes généralités … pour l’instant. C’est pourquoi il faut se mobiliser.

Le travail des commissions, très dense, riche d’intéressantes innovations, manque à l’appel. Pourquoi ? Nos militants foisonnent d’idées. Les contributions des commissions sont plus travaillées, plus partagées, plus riches. Il faut impérativement s’en servir.

Lire la suite

26sept.

Primaires : à quelle sauce nous allons être mangés

Pour les curieux qui souhaitent savoir à quelle sauce ils vont être mangés pour la préparation de ces élections régionales, voici ci-dessous le fac-similé de la note adressée aux délégués départementaux par le siège national du MoDem.

Calendrier Elections Régionales

----- Original Message -----
Sent: Thursday, September 24, 2009 12:23 PM
Subject: Note à l'attention des délégués des Mouvements Départementaux

20sept.

FAQ — Pétition pour des primaires au Mouvement Démocrate

La signature de cette pétition vaut-elle adhésion au GRID ?

Non. Diffusée par le GRID, cette pétition engage l’ensemble de ses signataires.

A-t-on le temps d’organiser des primaires dès les régionales de mars 2010 ?

Oui. Les Verts et le PS n’ont pas encore organisé les leurs, et il nous reste encore six mois pour le faire, à condition de faire vite.

Faire des primaires sur l’ensemble des listes, n’est-ce pas irréaliste ?

Nous avons proposé de faire des primaires sur les têtes de liste, plus les 10 premiers de liste de chaque département (soit 80 candidats sur l’Île-de-France).

Des primaires ne risqueraient-elle pas de nous diviser ?

Non. Les primaires sont l'occasion de faire émerger les personnes les plus en phase avec les aspirations de l'ensemble des adhérents.

Que disent nos statuts ?

Lire la suite

17sept.

Retour sur les modalités de la pétition pour des primaires au MoDem

Les militants doivent avoir le choix de leurs candidats aux élections, notamment de ceux qui ont une chance de les représenter. C’est pourquoi cette pétition appelle à choisir les têtes de listes départementales et membres de la liste.

Naturellement, d’un point de vue pratique, il est difficile de rassembler plusieurs listes complètes dans le cadre de primaires mais proposer les premiers noms des listes départementales (5 à 10 suivant la taille des conseils régionaux) est parfaitement compatible avec le calendrier. Le choix de cette méthode permettrait d'allier l'exigence démocratique, la lisibilité des choix militants et la simplicité de la procédure.

Quant à la méthode, il faut bien distinguer la pétition elle-même, qui est l'expression d'un choix politique engageant le GRID, des méthodes de désignation et des procédures de vote, qui sont du ressort du Conseil National et pour lesquelles nous n'apportons qu'une contribution parmi d'autres (nous n'avons pas vocation à nous substituer aux organes statutaires du MoDem).
 

16sept.

Pétition en faveur des primaires au MoDem : nous ne pouvons pas faire autrement

 /> Pétition "Pour l'organisation de primaires au Mouvement Démocrate"

Parmi les crises que nous vivons et qui s’imbriquent les unes dans les autres, celle de la démocratie est sans conteste la plus sournoise : elle vide les urnes et donne à chacun la possibilité de fuir le débat.

La pratique du parachutage est l’une des pires formes d’irrespect à l’égard des militants et des électeurs. Les grandes formations politiques savent qu’elles ne peuvent plus impunément franchir cette ligne jaune. C’est pourquoi, même sous des formes imparfaites, chacune organise ses primaires.

Le MoDem ne peut faire autrement que d’organiser les siennes. Y renoncer remettrait en cause notre identité et nos valeurs car il est impossible de prôner la démocratie pour les autres tout en refusant de l’appliquer soi-même en interne.

C’est la raison pour laquelle le GRID a lancé cette pétition.
 

- page 2 de 3 -