Mot-clé - justice

RSS Fil des billets - RSS Fil des commentaires

07fév.

Le fisc épinglé

argent.jpg

En Belgique, le fisc vient d’être épinglé par la Cour des Comptes. En France, une commission d’enquête sur le même sujet pourrait confirmer et apporter les premières solutions pour pallier les constats alarmants dénoncés par la Plateforme des Paradis fiscaux et judiciaires. (http://www.argentsale.org)

Lire la suite

04déc.

Arras 2009 : note d'orientation du GRID

Cliquez ici pour télécharger la note d'orientation du GRID

Ceci est l’ébauche d’une vision à 10 ans du projet de société dessinée au GRID.

Si vous souhaitez contribuer et participer à ce travail collaboratif, envoyez un email à l’adresse suivante : contact[at]legrid.fr .

 

13nov.

GRID : Newsletter #3 — La démocratie, vite...!

Dans un moment où l'on observe une restriction des libertés publiques (loi Hadopi, etc.), il est indispensable de remettre la démocratie au cœur de notre projet.

Nous vous invitons à ce titre à regarder la vidéo de l'interview de Christian Delom, à propos des conséquences du procès gagné contre la décision du maire de Clamart (Hauts-de-Seine) qui refusait d'accorder à l'opposition une tribune, dans son bilan de mi-mandat en 2006.

Nous vous invitons par ailleurs à consulter les articles suivants :

- Identité nationale : l'arbre qui cache la forêt, par Anne-Sophie Godfroy ;
- La fin programmée du contrôle des gestions publiques locales ?, article issu d'un travail collectif des fondateurs.
 


www.legrid.fr

28oct.

Contre le cumul, mais on en parle après les élections.

3020921944_c409f5fdd61Les pouvoirs publics ont pris conscience que le cumul des mandats est un mal. Mais la volonté politique aujourd’hui ne s’exprime que dans les discours politique, sans jamais, quelque soit la majorité aller jusqu’au bout de la démarche.

Ils admettent que l’indépendance de l’élu dans l’exercice de ses mandats et fonctions peut être menacée notamment par la détention simultanée d’un nombre trop élevé de mandats. Alors, dans les intentions de programme le seul traitement envisageable est (la seule solution est donc) de limiter le cumul des mandats. La volonté de limiter le cumul des mandats est telle qu’entre 1974 et 1982, de nombreux rapports ont vu le jour. Certains, comme le rapport Léotard, établi par le groupe de travail de l’UDF en février 1980, préconise de limiter le cumul à deux mandats et interdit le cumul entre les fonctions considérées comme à plein temps.

D’autres, comme le rapport Debarge établi en février 1982 sur la demande du premier ministre Pierre Mauroy, proposent une solution plus modérée touchant les mandats parlementaires et les mandats locaux entre eux. Au total, entre 1974 et 1982, 13 propositions de loi ont été déposées devant l’Assemblée Nationale ou le Sénat mais aucune d’entre elles n’a vu le jour. Un remède est trouvé le 30 décembre 1985. En effet, à cette date est promulguée une loi organique applicable aux parlementaires et une loi ordinaire applicable aux détenteurs de mandats locaux.

Lire la suite

20oct.

Qu'est-ce qu'une société juste ?

Qu’est ce qu’une société juste ? Les Français se posent cette question.

D’un côté ils voient  la liberté menacée par la loi du plus fort, du plus puissant et du plus riche, menacé par la tyrannie des performances financières exigées à court terme déconnectées des performances économiques et parfois de l’éthique,   menacée par la facilité de la dette et du gaspillage de l’équilibre écologique de la planète.

De l’autre côté l’égalitarisme qui menace l’égalité des chances, qui décourage et qui maintient au strict minimum celles et ceux qui sont en difficultés sociales sans leur donner les moyens et, maintenant l’espoir, de s’en sortir. Cet égalitarisme distribue plus la quantité que la qualité.

Une société juste doit mettre l’individu au centre des décisions et des actions publiques comme privées mais pour cela il faut trouver l’équilibre entre l’égalité et la liberté.  Cet équilibre passe par la fraternité et l’humilité. Il passe par le rassemblement et la transparence. Il autorise l’expérimentation et le pilotage grâce à l’impartialité d’une évaluation partagée.

Lire la suite

- page 1 de 2