Mot-clé - régionales 2010

RSS Fil des billets - RSS Fil des commentaires

15mar.

À la sortie de la messe, on achète des gâteaux !

Muffin.jpg

« La messe est dite : 18 %, 8 %, 4 % … Le prêche ne vaut plus rien. Il n’empêche, la messe est dite et nous pouvons aller acheter les gâteaux qui, au dessert, orneront la table familiale du dimanche. »

Ainsi s’exprimait François Bayrou lors de son intervention, pour le moins décalée, hier soir.

Le résultat de Jean Lassalle offre, à cet égard, un contraste saisissant : l’un pense à un parti sans militants, l’autre fait confiance à une pratique politique faite dans la durée, la conviction et le respect de tous : militants comme électeurs.

Un grand merci à ceux qui ont fait du bon travail. Les 4,28 % obtenus appellent un salut respectueux vis-à-vis de ces femmes et de ces hommes qui ont fait de leur mieux en dépit des conditions extrêmes dans lesquelles ils ont été placés … même la froidure s’en est mêlée !

La démonstration est ainsi faite que le savoir faire est encore présent au sein de notre formation politique. Ils vont en être la souche du renouveau.

Lire la suite

14déc.

Régionales 2010 : Tout savoir sur la consultation des adhérents

Sur quoi cette consultation porte-t-elle ?

Sur le chef de file régional : il s'agit d'approuver ou non, dans un vote, la proposition du Bureau exécutif. Ce vote ne concerne que le premier de chaque liste régionale, et non les deux ou trois premiers.

Quand cette consultation aura-t-elle lieu ?

Les dates sont affichées sur le site national du MoDem (sur cette page) ; à ce jour, elles sont comprises entre le 14 et le 21 décembre, pour ce qui est des 18 premières régions.

Cette consultation porte-t-elle sur le chef de file départemental ?

Non, une autre consultation des adhérents aura lieu en Janvier pour les chefs de file départementaux.


26oct.

Le MoDem revient à l’esprit de 2007 : il était temps

Par Christian Delom, Conseiller national

J’ai participé comme mes collègues au dernier conseil national de notre mouvement.

Voici les conclusions que je peux en tirer.

•    Côté projet, le compte n’y est pas encore.
•    Côté politique le réalisme revient.
•    Côté avenir, nous avons besoin plus que jamais d’une vision

Côté projet, le compte n’y est pas encore.

Un document de synthèse produit par le siège a été distribué à l’entrée de la séance.  

Le préambule de François Bayrou est réussi, enfin il n’est plus question d’avoir l’œil rivé sur le rétroviseur mais de s’intéresser au quotidien et  à l’avenir de nos concitoyens.

Le chapitre sur les valeurs est également prometteur.

Le côté rassurant est de voir écrit sur toutes les pages « document de travail ».  Le côté moins rassurant est d’entendre des collègues congratuler les auteurs sur la qualité du document alors même que nous n’avions matériellement pas eu le temps de le lire. Cirer les pompes est un métier bien rodé, mais, « chers amis », vous vous trompez de siècle, de combat et d’objectif. Faire plaisir au Prince, ce ne doit pas être un comportement démocrate, non ? D’ailleurs faut-il un prince ou un garant de la Démocratie et de la cohésion nationale ? Pour moi c’est tranché.

Il reste beaucoup de travail, si quelques points solides sont fixés, d’autres manquent encore. Les « plumes » officielles se contentent de bonnes généralités … pour l’instant. C’est pourquoi il faut se mobiliser.

Le travail des commissions, très dense, riche d’intéressantes innovations, manque à l’appel. Pourquoi ? Nos militants foisonnent d’idées. Les contributions des commissions sont plus travaillées, plus partagées, plus riches. Il faut impérativement s’en servir.

Lire la suite

05oct.

Alsace — Le plus beau des cadeaux : des primaires

Cigogne
Décisions prises le 2 octobre à Sélestat par la Coordination régionale d'Alsace :

La Coordination régionale a adopté par une très large majorité le principe de consultation des adhérents d'Alsace, après un appel à candidature pour les têtes de liste des élections régionales et des sections départementales . Elle a chargé le groupe de travail d'organiser la consultation et de remettre son rapport au bureau exécutif national conformément à la feuille de route qui comprendra ces résultats avec le projet issu du travail des neufs commissions.

Ont voté pour ces primaires :
  • MoDem 68 : la Présidence, le Bureau départemental, le délégué départemental ;
  • MoDem 67 : le secrétaire départemental, trois membres de la Présidence;
  • les deux Conseillères régionales MoDem sortantes, Odile Uhlrich-Mallet, Présidente du MoDem 68, et Danièle Meyer, Vice-présidente du MoDem 67.

04oct.

Qu'est-ce que le GRID aujourd'hui ?

Le GRID est un rassemblement indépendant de militants du MoDem, qui compte plus de 1400 amis sur Facebook.

Il combine l’ambition d’un think thank constitué depuis plusieurs mois avec la volonté et l’énergie d’un groupe d'action, dont le but est de rassembler aussi largement que possible et ainsi réaliser la promesse de construire un projet démocrate.

Le GRID place au centre du débat la construction d'un nouveau modèle de développement, appuyé sur des méthodes innovantes : le travail de réflexion est mené concomitamment à des expérimentations concrètes (par exemple sur des problèmes locaux), dans une démarche prospective par opposition aux listes à la Prévert de propositions opportunistes, élaborées au dernier moment sans travail collectif efficace.

Face aux tensions qui se développent autour de la préparation des élections régionales, le GRID réclame la mise en œuvre d’un certain nombre de règles tels que des primaires pour choisir les premiers de liste en position éligible, une réelle prise en compte du travail des militants et des commissions thématiques lors de l’élaboration des programmes et l’engagement de non cumul des mandats et surtout des rémunérations.

Qui a peur des militants ? Qui ne conçoit de consultation que sous forme de plébiscite ? Qui veut nouer des alliances de circonstance avant d’affirmer un projet et une ambition pour la France ? Qui veut construire l’alternance comme une rupture avec le modèle dominant plutôt que de réaliser l’alliance des détestations sans solution crédible et partagée?

Enfin, pour être crédible dans ses propositions novatrices, le MoDem se doit d’être exemplaire dans son mode de fonctionnement. Pour construire une France Démocrate, il faut d’abord agir en démocrate.

Lire aussi :
> Nos objectifs
> Notre démarche
> Projet
> Soutiens

- page 1 de 2